L’avocat

Composition moyenne de l’avocat pour 100 g :

– 68% d’eaul'avocat
– 2 g de glucides
– 4 g de protides
– 22 g de lipides
– 940 kj en énergie

De la même famille que les lauriers, l’avocat est originaire de l’Amérique Centrale (Mexique, Guatemala…).
Des noyaux fossilisés ont été découverts datant de 7000 à 8000 ans avant Jésus-Christ.

Son importation en Europe date du début du XVIIème siècle, mais il fut ignoré des pratiques culinaires européennes.
C’est au XVIIIème siècle que l’on voit apparaître les premières productions cultivées dans les régions chaudes de ce qui allait devenir les Etats-Unis (Californie et Floride).
Il en existe aussi des variétés en Afrique du Sud et en Israël.

L’avocat est un fruit que l’on trouve toute l’année sur les marchés.
Selon les espèces, l’avocat est une grosse baie en forme de poire à la robe verte, noire ou pourpre. Le péricarpe contient une pulpe jaunâtre qui ressemble à du beurre dont la saveur rappelle la noisette.

Au centre de cette chair jaune se retrouve un gros noyau qui l’on peut planter, qui chez nous ne donnera pas de fruit, mais une plante d’ornement sympathique.

L’avocat : un aliment riche

L’avocat, est un aliment presque complet, très nourrissant car en plus de l’eau qu’il contient(68%), l’avocat est riche en lipides, en minéraux et contient également des protéines, des sucres, des acides aminés et de nombreuses vitamines ( B, B9, C, E, K, PP) et de la provitamine A. C’est un aliment très digeste, recommandé en cas de croissance, de convalescence, de grossesse, de surmenage.
Il a une action bénéfique sur le cholestérol.

L’avocat est aussi très utilisé dans l’industrie pharmaceutique et la préparation de certains produits cosmétiques.
Attention cependant à ne pas en consommer trop souvent en cas de régime, car sa teneur énergétique est de 200 Kcal au 100 grammes.

Sélection et dégustation de l’avocat

Pour choisir son avocat, il faut le toucher, le tâter…Pour le consommer très rapidement il faut le choisir souple, et plus ferme si on veut le consommer ultérieurement car il peut mûrir en 4 ou 5 jours à température ambiante.

L’avocat se consomme cru, en salade de légumes ou de fruits, nature, en vinaigrette échalote, entier dans la préparation de guacamole ou saupoudré de sucre, pour les enfants.
Chaud, coupé en dès et passé très rapidement dans une poêle légèrement huilée avec de l’ail et du persil pour accompagner une viande blanche, par exemple.

On peut souligner deux problèmes depuis quelques temps, c’est de le trouver trop dur sur les marchés, ou noircit pour la consommation, et c’est dommage car ces petits inconvénients esthétiques freinent les consommateurs à l’achat de ce fruit pour certains, ou légume pour d’autres, pourtant si bon ! !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *