Top 5 des fruits tropicaux les plus exportés dans le monde

Ensemble de fruits tropicaux : mangue, bananes, pamplemousses, oranges

Comme son nom l’indique, un fruit tropical est un fruit qui pousse dans une région tropicale ou subtropicale. On parle également de fruits exotiques, mais cela signifie simplement qu’il s’agit de fruits qui ne poussent pas dans le pays où ils sont importés. Voici un classement des 5 fruits tropicaux les plus exportés à travers le monde !

La banane

Chaque seconde, 3 330 kg de bananes sont produites dans le monde. Avec 21% de la production mondiale, c’est l’Inde qui en produit le plus ! Viennent ensuite ex aequo la Chine, le Brésil et les Philippines (9% chacun).

En tout, il existe pas moins de 1000 variétés de bananes dans le monde : sucrées, longues, courtes, jaunes, vertes, rouges… En voici quelques-unes :

  • La banane plantain (musa paradisiaca) : moins sucrée que la banane que vous mangez habituellement en dessert, la banane plantain est ce qu’on appelle une banane à cuire car elle est très utilisée en cuisine ;
  • La banane Cavendish : même si son nom ne vous dit rien, il s’agit en réalité de la variété que vous trouvez le plus souvent dans les rayons des supermarchés ;
  • La banane rose : avec sa peau de couleur rose, elle possède un goût très parfumé que vous pourrez déguster notamment aux Antilles. Alors réservez vite vos billets d’avion Paris-Pointe à Pitre pour y goûter !

Différentes variétés de bananes sur un étal de fruits tropicaux

La mangue

Vous pensiez que la production mondiale de bananes était impressionnante ? Pourtant, la mangue fait encore mieux, avec 1 tonne récoltée chaque seconde ! Là encore, l’Inde en est le plus gros producteur (environ 50%). Pas étonnant qu’il s’agisse du fruit national indien.

Comme pour la banane, il existe plus d’un millier de variétés de mangues, présentant des couleurs et des qualités gustatives différentes :

  • Amélie : très classique avec sa peau vert-orangée et sa chair orange foncé, elle n’a pas de fibres ;
  • Kent : également peu fibreuse, sa chair est rouge foncé et sa peau jaune-vert. Elle est bien sucrée et juteuse ;
  • Haden : plus acidulée que les autres variétés, elle présente une peau jaune avec des zones rouge foncé et une chair orange.

Etal de mangues dans un marché aux fruits tropicaux

L’ananas

Même si la production mondiale d’ananas n’est « que » de 800 kg par seconde (soit quand même 25.5 millions de tonnes par an), il représente 20% de la production de fruits tropicaux. Cette fois-ci, c’est en Thaïlande et aux Philippines qu’on en produit le plus (environ 12% chacun).

L’ananas est exporté sous forme de fruit frais mais aussi de fruit transformé : conserves, jus d’ananas, etc.

Il n’existe aujourd’hui que 5 grandes variétés d’ananas. Parmi celles-ci, on retiendra surtout l’ananas Victoria que vous aurez la chance de goûter après un vol Paris-La Réunion. En effet, il s’agit du fruit typique de cette île. Il a même reçu le label rouge en 2005 !

Rayon rempli d'ananas

La papaye

En 2012, la production de papaye s’élevait à 12.4 millions de tonnes. Même si ce fruit est originaire du Mexique, c’est en Inde, au Brésil et en Indonésie qu’on en cultive le plus. En plus de l’alimentation, la papaye est également utilisée en pharmacologie (papaïne).

Il existe beaucoup moins de variétés de papayes, et seules quelques-unes sont exportées dans le monde :

  • Solo 8 : c’est la plus courante. Elle présente une chair jaune orangé et est très parfumée et juteuse ;
  • Sunrise : plus petite que la solo 8 puisqu’elle tient dans la main, elle présente une pulpe rouge ;
  • Amazon Red : gorgée de jus et de sucre, sa chair est d’un rouge très intense.

Comme il est assez difficile d’exporter la papaye, l’idéal pour en déguster est encore de trouver un vol pas cher vers une destination tropicale !

Papaye coupée en deux sur une feuille de palmier

L’avocat

Dans nos contrées, l’avocat est plutôt consommé comme un légume, avec de la vinaigrette ou de la mayonnaise. En réalité, il s’agit bel et bien d’un fruit, consommé comme tel chez les créoles. Sa production s’élève à 161 kg par seconde, soit 5.1 millions de tonnes par an.

Originaire du Mexique, c’est toujours là-bas qu’il est le plus produit. En revanche, ce sont les Américains qui en consomment le plus ! Il existe des centaines de variétés d’avocats, mais vous en trouverez seulement deux à l’export :

  • L’avocat Fuerte : en forme de poire, il dispose d’une fine peau verte et d’une chair jaune pâle à la fois douce et savoureuse ;
  • L’avocat Hass : plus petit que l’avocat Fuerte, sa peau est également plus granuleuse et devient brune une fois le fruit mûr.

Avocat coupé en deux sur une planche à découper

Crédits photos : unsplash.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *