Quels sont les arbres fruitiers qui donnent vite des fruits ?


Fruits et alimentation

Si vous songez à faire votre propre verger, sachez qu’il vous faudra un peu de patience avant de pouvoir vous régaler. Pour éviter des déceptions, il est important de vous renseigner sur la vitesse de croissance de chaque espèce.

Se tourner vers les arbres qui fructifient le plus vite

Certains arbres ne portent pas de fruits avant dix ans. Heureusement, il en existe d’autres qui fructifient au cours des trois premières années. Le mûrier n’a besoin que d’une seule année pour produire des fruits. Le figuier, lui, vous fera patienter deux années. Enfin, le mandarinier, le poirier et le pêcher fructifient au bout de trois ans. Si vous êtes trop pressé, vous pouvez vous tourner vers des arbres fruitiers nains. Leur croissance est plus rapide, mais ils produisent évidemment moins qu’un arbre de taille normale.

Attention, la rapidité de croissance ne doit pas être votre seul critère. Prenez en compte les caractéristiques de votre jardin pour vous tourner vers des arbres adaptés.

Prêter attention à l’environnement

Choisir les arbres dont la croissance est la plus rapide ne garantit pas une récolte abondante. Il est avant tout nécessaire qu’ils se plaisent chez vous. Commençons par rappeler qu’il faut les planter à l’automne ou en hiver, sous réserve qu’il ne gèle pas. Pour choisir les espèces qui grandiront chez vous, prenez en compte :

  • la superficie du terrain ;
  • le climat dominant de votre région ;
  • la nature de votre sol.

Par exemple, le poirier et le pommier poussent sur n’importe quel sol, tant que l’ensoleillement est suffisant. Ce n’est pas le cas du prunier qui a besoin d’une terre un peu acide. Le cerisier, quant à lui, préfère un sol calcaire et craint l’humidité. L’amandier, enfin, ne supporte ni le froid ni les vents violents… Renseignez-vous sur les besoins de chaque arbre avant de vous décider.

La pollinisation : ne vous faites pas piéger !

Certains arbres sont autostériles : pour porter des fruits, ils ont besoin d’être pollinisés par une autre espèce. C’est le cas des amandiers, pommiers, pruniers, poiriers et de certains cerisiers. Pour garantir une pollinisation efficace de votre verger, faites-y donc cohabiter plusieurs espèces d’arbres. N’hésitez pas à faire pousser à proximité des plantes aromatiques. Elles attirent les insectes pollinisateurs et augmentent vos chances de bénéficier d’une bonne récolte.

Vous avez toutes les clefs en main pour réaliser votre verger. Vous connaissez les arbres qui fructifient le plus vite et savez choisir ceux qui sont faits pour votre terrain. N’oubliez pas de planter des espèces différentes pour permettre la pollinisation de celles qui sont autostériles. Soyez patient, la récolte va être bonne !